I Les Anciens I

Forum de la guilde Horde - Confrérie du Thorium
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CMDR Sloanne "Doc" Yalniz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Mer 04 Fév 2015, 15:14

Ces doigts tambourinaient sur la table en fibres de carbone renforcées qui composaient 80% du mobilier de la station Wohler.  

Le confort relatif que lui offrait son métier de maître de conférences  en exoplanétologie - ethnographique n’avait pas éteint la flamme insatiable de l’explorateur galactique qu’il avait été.

Explorer, recueillir des informations d’ordre scientifique et sociologique découvrir des mondes inconnus, étudier pendant des mois l’habitabilité d’une nouvelle planète, s’improviser pilote de chasse tout ceci avait composé l’essentiel de ses voyages intergalactiques ces vingt dernières années, avant qu’il ne raccroche le manche…

Il finit sa bière à carbonatation artificielle en suivant des yeux l’approche hasardeuse d’un petit vaisseau école dont les réacteurs toussoteux trahissaient toutes les hésitations d’un jeune pilote en devenir. Plus loin, le transporteur qu’il aurait dû prendre commençait à disparaitre…

Il ne connaissait personne ici…  Il regarda autour de lui d’un air un peu perdu, il y-avait peut-être quelqu’un qui avait assisté à sa conférence et qui viendrait lui parler ? Un pilote sympathique qui passerait par-là et avec qui il pourrait échanger ? Le membre d’une guilde avec qui il pourrait discuter… ?

Ce fut un gars plutôt nerveux qui s’approcha de lui en lui proposant une partie de poker… Le genre fraudeur avec une escouade de chasseurs qui lui colle au train.  En moins de 40 minutes le bonhomme lui avait proposé d’échanger son vaisseau contre sa dette de jeu et avait disparu des radars….  
Sloanne estima sa victoire un peu trop facile…
Et lorsqu’il se rendit au hangar pour récupérer son dû, les agents de l'Agence de Sécurité Locale avaient saisi « son » vaisseau et déchargeaient de ses soutes une collection de boites noires…   24 h de garde à vue avait suffi à prouver sa bonne foi, d’autant que le contrebandier qui lui avait refourgué son vaisseau, s’était fait scanné et arrêté au commande  d’un Cobra MKIII  bourré de produits illicites et avait avoué que le surplus stocké dans le vaisseau de Sloanne devait être récupéré par un de ses complices dès sa première sortie !

Cette mésaventure fut pour lui comme un déclic ! Ce frisson qu’il avait ressenti au cours de cette expérience inattendue avait ravivé son goût pour l’aventure…

Il annula dans la foulée l’ensemble de ses conférences, se paya quelques leçons de pilotage et envoya à sa fille qui se trouvait « à peine » à 115 AL sur Alioth, ce message laconique : « Je reprends le chemin des étoiles… Pas sûr d’être là pour ta remise de diplôme… Bises. Papa. »

"


Dernière édition par Melwasul le Lun 23 Mar 2015, 07:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Mer 04 Fév 2015, 18:40

Journal de bord

Bon ça y-est ! J’ai fait mon premier saut dans l’hyper-espace ! C’était beau ! J’ai failli me cramer les ailes « au soleil » et j’ai mis 40 mn à chercher ma destination à travers les planètes situées aux alentours tant j’étais « révolutionné » par le fait de retrouver mes sensations de vol en solitaire…

J’ai accompli ma première mission, résultat des courses : une amende pour avoir sorti (par erreur) mes armes en territoires neutre (j’aurais mieux fait de les vendre, au regard de leur puissance) + 860 crédits de réparation car j’ai failli (je ne sais toujours pas comment) cramer mon vaisseau et que mon atterrissage était euh… Comme quand on se parquait sur Terre, il y’ a plus deux mille ans de ça : « Au bruit » !... Rajoutez à cela, un plein ! Et ça nous fait au bout du compte : - 101 crédits sur mes 1000 de départ soit 899 sur mon compte !

Le pire… C’est que j’ai adoré ça !...

Pour l’instant, je me dirige vers Brani, c’est loin mais j’espère trouver des missions en chemin et me refaire la main au passage…. La route jusqu’à Alioth, avec ma boite à savon, me semble inatteignable ! Je ne serais jamais à temps, à la remise de diplôme d’Anaïsia, ma fille chérie…

Un marchand à qui je demandais s’il connaissait des fêlés qui seraient prêt à m’escorter, malgré mon manque de moyens, m’a parlé du commandant Colombe qui fait parfois équipe avec un certain « Ji »

Il m’a dit : « Ces « fous volants » là, pourraient faire l’affaire ! Ils m’ont l’air aussi exaltés que toi et ça pourrait pt’être bien les amuser de border les ailes d’un planétologue errant… »

C’est à voir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Ven 06 Fév 2015, 02:31

Il était tendu…

Sa fille lui avait laissé un message via le spationet de son vaisseau :
[Tu es trop vieux pour te racheter une jeunesse ! Arrête de déconner papa, j’ai collectionné toute mon enfance des cailloux exo-planétaires… J’aurais préféré t’avoir à la maison et Maman aussi ! Tu m’as promis d’être là ! Je ne tolérerai aucunes excuses !]

Il avait regardé sur la carte - il commençait tout juste à s’habituer à l’IA de son vaisseau -  La planète la plus proche qui appartenait à l’Alliance se trouvait à… 66 AL ! Et il devait s’y rendre. Il se devait de regagner l’estime de l’Alliance. On ne lui avait pas pardonné, il y-a quelques années, d’avoir rendu publique une partie de ses travaux et notamment ses recherches sur la biosphérisation. Retrouver la confiance de l’Alliance accélèrerait également son retour vers Alioth….

Avoir été secouru in extrémis après s’être éjecté de son vaisseau au milieu de nulle part était une expérience qu’il préférait ne pas réitérer mais le problème était qu’une partie de la route qu’il devait emprunter était inexplorée…  

Il venait de passer des heures à scanner le vide, à la recherche d’une station orbitale qui lui permettrait de se ravitailler entre deux sauts… Sans succès. Il avait fait demi-tour, épuisé, les yeux brûlant d’avoir scruté si longtemps les abîmes.

Il avait décidé de faire l’impasse sur l’Eagle et de passer directement au Hauler et ses 14 tonnes de « bonheur » qui lui permettrait plus rapidement de s’offrir un vaisseau digne de ce nom. Il lui manquait 30 000 crédits pour ne pas prendre la route avec la veste mais sans le pantalon mais l’idée de revenir sur Evarate pour jouer à l’omnibus le désespérait… Il avait donc décidé de craquer 100 crédits pour acheter des informations commerciales sur ce système qui lui était inconnu mais le délai de livraison était de 48 heures ! De toute façon, la routine n’avait jamais été son fort, la patience, d’accord ! Mais le train-train, pas question !

Quelques sauts et une mission très lucrative plus tard, il s’était offert son nouveau joujou ! Le pilotage était plus mou, la visibilité réduite, il faisait de drôles de bruits et on avait la sensation de conduire un autobus mais à vide, la bestiole caracolait à 10 années lumières ! Ce qui n’était pas négligeable au regard de la route qui l’attendait ! Et puis, il-y-avait assez de place pour "épingler" le poster antédiluvien qu'il tenait de ces ancêtres terriens...

"

Bien installé dans son nouveau fauteuil, il prit le temps de répondre à sa fille :
[Ma chérie, comme le disais Constantin Tsiolkovski : "La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau. »  Je serais là pour ton diplôme. Je T’M. Papa.]

Il appuya sur la touche [Envoi] en se demandant bien comment il allait faire pour tenir sa promesse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Mar 17 Fév 2015, 19:56

Ce travail de fourmis le rendait dingue, chèvre, zombie !

Aller… Retour – Aller… Retour – Aller… Retour !
Et puis quand l’ennui vous gagnait, une attaque de pirate ! Ce qui donnait en fait : Aller… Retour – Aller… Retour – PIRATE ! - Aller… Retour – Aller… Retour – PIRATE ! - Aller… Retour – PIRATE !... Il avait échappé à une quinzaine d’entre elles avec son vaisseau désarmé et souvent de justesse, il avait bien songé à se protéger d’avantage avec un lanceur de paillettes mais cela réduisait sa puissance de saut… Alors : Aller… Retour – PIRATE ! - Aller… Retour – Aller… Retour – PIRATE ! - Aller… Retour – PIRATE !

Et puis ce matin-là, vers 4 heures, la mission de trop ! Il avait pourtant décidé de se reposer, mais une population d’ouvriers affamés avait besoin de viande…

Il avait dit : « oui ».

Deux tonnes de viandes et le reste de la soute remplie d’argent, ça valait le coup ! Certes, s’il avait été dénué de sens moral, il aurait transporté des esclaves et en une seule livraison économisé des dizaines d’aller/retour !... Mais cette possibilité l’écœurait au plus haut point.

Une attaque de pirate à l’aller, normal mais une autre au retour, plus rare ! Mais cette dernière avait été fatale ! Le bandit avait dû viser son générateur et bien qu’il se soit soumis à l’interdiction, son vaisseau termina sa sortie de saut en surchauffe totale et sous le tir nourrit de son adversaire, dans ces conditions il lui était impossible d’activer son FSD… Il avait décidé de larguer une partie de sa cargaison pour calmer la « bête » mais l’ordure s’était acharnée sur sa proie désarmée dans le seul but de l’achever…

Une éjection d’urgence et des jours de travail anéantis, des heures de vols à recommencer !

Un vague dégoût s’était emparé de lui et après avoir bénéficié de son assurance pour acquérir et réarmer un nouveau Haler, il avait fait route sans même s’en rendre compte vers ce petit système perdu ou il avait « abandonné » son petit Sidewinder…

Il avait décidé de se laisser une semaine de réflexion…

Soit il plaquait tout et revenait à ses conférences, cette vie d’aventure n’était décidemment plus faite pour lui ! Soit il armait son petit vaisseau de combat et partait se venger en allant jouer de la gâchette partout où il y-avait du grabuge ! Soit il s’accrochait et reprenait son travail de trimardeur de l’espace en espérant passer entre les mailles des saligauds, jusqu’à se retrouver aux commandes d’un « Exploreur » capable de se défendre…

A tout hasard, il laissa une note sur le tableau d’affichage de Dirac Entreprise, cette petite station niché dans le système LFT 1448 :

[Cherche éclaireurs capables de m’escorter jusqu’à Alioth – Je suis prêt à vous offri 20% des bénéfices commerciaux que j’aurais réalisé en chemin si j’arrive entier !.. C'est que j'aimerais vraiment éviter ça :]



HRP :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Mar 24 Fév 2015, 00:14

Une petite semaine passée dans la station de Dirac Entreprise à ruminer ses idées noires avait réussi à remettre ses cadrans à l’heure… Le directeur de la station l’avait reconnu et il avait été bon pour venir raconter sa vie tout en participant à une conférence sur l’observation des étoiles variables…

« Commencez par les respecter ! avait-il répondu à la première question concernant les modes d’observations, provoquant parmi le public une vague d’éclat de rires dont il était coutumier. Galilée ne s’émerveillait-il pas lui-même, avait-il poursuivi, de ce que le soleil avec toutes ces planètes qui gravitaient sous sa gouverne, prenait encore le temps du murir une grappe de raisin comme si il n’y-avait rien de plus important !... Respectez votre étoile ! Et comparez-la, à un astre d'éclat constant visible qui reste dans le champ de l'instrument de l’observation. »

Il avait fini cette nuit-là dans les bras d’une charmante astrophysicienne et au petit matin sa décision était prise.


Il allait demander aux deux aventuriers dont lui avait parlé son "pote" Michaël un « Marchand en tous genres » de l’escorter dans ses voyages « intemporellement chiant » mais absolument inévitables.

Mick avait déclaré : « Tu es un original, eux aussi ! Dans leur genre…. avait-il cru bon de préciser en finissant sa phrase. Invite-les à une de tes conférences, s’ils t’apprécient, ils seraient même capables de faire ça pour  « le geste » !

Sitôt dit, sitôt fait


Dernière édition par Melwasul le Mar 03 Mar 2015, 05:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Lun 02 Mar 2015, 08:18

L’espace et le temps ne formant qu’une seule entité… Cela n’avait jamais été aussi vrai pour Sloanne qu’au cours des dernières semaines écoulées… Depuis ce petit sidewinder gagné au poker, sa vie avait littéralement basculé.

Il avait failli mourir quatre fois mais avait retrouvé au bout du compte ses vieilles sensations de vagabond de l’espace, il avait retrouvé le goût du risque et l’amour du voyage intersidéral…

« Je vis ma propre uchronie ! » se plaisait-il à croire tout en déplorant de ne pas "vraiment" rajeunir pour autant !

Il avait plusieurs objectifs et chacun d’eux lui procurait un plaisir immense… Retrouver à temps sa fille sur Alioth pour assister à sa remise de diplôme et pour cela regagner au passage la confiance de l’Alliance… Repartir en exploration et notamment en quête d’une singularité branaire, une brèche entre les plans qui donnerait accès à une dimension supplémentaire… En bref, il cherchait la clef pour ouvrir les portes des univers parallèles et se percevait comme une fusion entre Galahad et Don Quichotte !

Mais pour l’heure, les yeux brillants, il faisait le tour de son Cobra MKIII en rêvant de constellations lointaines…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Mer 04 Mar 2015, 09:41

OXYMORE… C’est ce qu’il avait fait imprimer sur les ailes de son Cobra. Il aurait tout aussi bien pu l’appeler : « obscure clarté » mais c’était trop long…

Il adorait ce vaisseau, sans doute car il fut longtemps celui de son père, celui sur lequel il avait appris à piloter et du coup, il se sentait comme « à la maison »… Même si cette carlingue était tout et n’importe quoi !

La phrase de son paternel lui revenait en mémoire : « J’y tiens autant qu’à mes yeux ! Et tu sais pourquoi fiston ? Parce qu’il est spacieux, silencieux et classieux ! » Certes, pour des gens modestes comme ces parents, le MKIII pouvait sembler, "classieux"...

« Spongieux » aurait rajouté  Sloanne tant, soutes pleines, il avait l’impression de piloter une éponge gorgée d’eau. Mais peu importe, c’était le vaisseau idéal pour reprendre la main. Vingt ans sans toucher un manche, c’était comme-ci il reprenait des cours du soir ! Allez tutoyer les étoiles pour récupérer du carburant,  ramasser des objets perdus et aller les vendre dans une station pirate, échapper aux interdictions… Tout doucement, il reprenait confiance. Pour ce qui était du combat, il en était encore aux simulateurs et ne se sentait pas du tout prêt à se re-confronter à de véritables « killers », c’est pourquoi, il volait désarmé.

Étonnamment, depuis qu’il avait son Cobra, on ne venait quasiment plus l’interdire…  Sans doute car poursuivre un MKIII qui a mis les gaz c'était comme courser un éléphant aussi rapide qu'un guépard...

Détendu, les soutes gorgées de Titanium, il faisait route vers Chimba tout en relisant Les Merveilles Celestes de Camille Flammarion…



Dernière édition par Melwasul le Ven 06 Mar 2015, 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Ven 06 Mar 2015, 09:41

En parcourant d’un œil distrait le réseau Galnet - il commençait petit à petit à reprendre contact avec le monde réel et se rendait compte à quel point il avait vécu, ces dernières années,  en anachorète ne descendant de sa grotte que pour se « ravitailler »  en rabâchant ces anciens cours dispensés à la spatio-fac – il était tombé sur cette laconique dépêche :

GALNET:
 

Et son cœur s’était serré, le combat était-il sans fin ?… Il sentit vibrer en lui la sourde colère de l’activiste qu’il avait été mais il savait que d’autres plus jeunes et plus fous avaient déjà repris le combat. Sa priorité aujourd’hui était tout autre. Se mettre en paix avec sa fille, se refaire un début de santé financière et partir tutoyer LA singularité branaire !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Jeu 12 Mar 2015, 10:22

Il avait craqué ! Il en avait eu assez de ces allers-retours incessants, ponctués d’interdictions qui ne l’impressionnaient plus, tant son Cobra était devenu véloce ! Il ne subissait que quelques maigres tirs qui n’arrivaient même pas à entamer le premier cercle de protection de son bouclier. Il reprenait confiance en lui et piloter ne l’angoissait plus.

Il avait gardé, comme source principale de revenus, ses activités commerciales mais en complément, il s’autorisait de petites explorations et un brin de contrebande, tout ceci suffisait amplement à son bonheur et il n’avait plus eu à participer à des conférences depuis celle où il avait fait connaissance du Lieutenant-Colonel Colombe et de son acolyte « Ji ». Cette liberté d'action était pour lui, un véritable soulagement.

Il avait ainsi atteint les frontières de l’Alliance sans trop de problèmes, économisant son carburant au grès des étoiles et avait été chaleureusement accueilli par une union secrète de pilotes indépendants avec qui il avait sympathisé. Une communauté généreuse, engagée et fraternelle, disposée à l’épauler dans ses recherches…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Ven 13 Mar 2015, 22:21

Il se faisait l’effet d’un anachorète descendant de sa montagne après des années d’exil ! Les temps avaient bien changé !...

A peine arrivé aux frontières de l’Alliance, il était déjà confronté aux autorités locales pour traite d’esclaves ! Il s’était engagé auprès d’un représentant d’Alioth Indépendant à rapatrier deux esclaves afin qu’une fois sur place, ils les affranchissent et de leur offrent un nouveau départ. Sauf que son contact avait omis de lui préciser que l’arrivée en station devait rester discrète, pour ne pas dire secrète…  L’ancien professeur avait beau eu expliquer aux autorités locales qu’il avait milité une partie de sa vie contre l’esclavagisme et fait affranchir des dizaines de ces malheureux par le passé, il avait était bon pour une amende de plus de 5000 crédits et une inscription au registre des persona non grata. Les jours qui le rapprochaient de la remise de diplôme de sa fille fondaient comme un sidewinder au contact d'une naine rouge et il allait devoir redoubler d’efforts pour faire refleurir ses lauriers flétris auprès de l’Alliance…

Pour se consoler, réacteurs coupés, toutes lumières éteintes, il flottait face à une nébuleuse en écoutant…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Jeu 19 Mar 2015, 23:32

« T’es coincé là pour un pt’it moment ! lui avait dit son nouvel ami - un pilote aguerrie qui avait fait de la contrebande une raison d’être - avec toute cette merde et la guerre civile qui va pointer son nez, tu vas en baver avant qu’Alioth te file ton permis ! J’ai un bon plan pour un T6, j’te conseille de l’échanger contre ton Cobra, comme ça au moins, quand tu feras le bon pt’it toutou pour les indép, tu le feras au moins les « bourses pleines » ! »

Cela n’avait pas manqué, 78 Ursae Majoris s’était retrouvé en plein conflit entre les Rebelles et la Fédération. Sloanne surfait entre les lasers mais son T6, contre toute attente, ne lui déplaisait pas !! Il était très moche mais la vue à bord allait jusque sous les pieds ! Il était silencieux et indolent mais très souple à piloter et l’atterrissage se faisait tout en douceur, il avait la panse accueillante mais pour autant, savait sauter loin !... Avec ses réacteurs haut-placés, il laissait à chaque contre manœuvre, une traînée bleue dans son sillage qui était du plus bel effet ! Ce bahut était un antistress à lui tout seul et il fallait au moins ça pour contenir son impatience !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Dim 22 Mar 2015, 21:59

Il l’avait !
Le sésame !
L’holo-document officiel qui lui ouvrait un couloir de saut jusqu’à Alioth !

Il avait même reçu en prime les félicitations ampoulées du secrétaire de cabinet d’Edmund Mahon,  "enchanté" du  retour d’un ancien chercheur post-doctorant de l’institut Origins de l’Université Aachen 3. Il avait également reçu une invitation pour participer au débat lancé par l’Alliance concernant le projet de nouvelle station d’exploration organisé par Universal Cartographics…. Tout un programme qui lui donnait déjà des maux de tête car son cœur était ailleurs…

Sentir les vibrations de son vaisseau, éprouver ce frisson si particulier qui accompagnait chaque saut dans l’hyperespace. Retenir son souffle lorsqu’il abordait des territoires inconnus : A la recherche d’une étoile naine de type K, l’hôte idéal pour une super-terre capable d’accueillir la vie tout en garantissant à ses occupants des conditions de vie optimales et une longévité bien supérieure à des planètes de type « Earth like world » ! Même si ces couillons d’Universal étaient près à vous en donner pour 60 000 crédits !

Voilà ce qui le faisait vibrer.

Sa fille recevrait son diplôme le 10 avril 3301. Cela lui laissait encore un peu de temps et il avait décidé de régler quelques vieilles aditions. Il n’avait pas oublié les tueurs que lui avait envoyé les multi-spatiales tout au long de son exil forcé. Il avait scanné certain de ces vaisseaux qui avaient tenté de l’abattre, même (surtout)  lorsqu’il volait désarmé. Il avait noté quelques noms… Dans les systèmes de type « Anarchique » on pouvait faire disparaitre n’importe qui sans laisser de traces et sans être inquiété et beaucoup de ces lâches l’avaient traqué jusqu’aux confins de ces endroits désolés. Sloanne n’avait pas piloté depuis de nombreuses années, les vaisseaux avaient évolué mais sa propre détermination aussi… La vengeance était une planète glacée qui attendait que son étoile vire au rouge pour se réchauffer… C’était le cas !  Il avait commandé un Viper MKIII qui lui serait livré dans une petite semaine... L’heure de passer du simulateur de combats aux vrais affrontements allait enfin sonner !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Jeu 02 Avr 2015, 10:28

Il n’était plus le même homme…

Depuis qu’il avait débarqué au milieu des Palmiers d’Irkutsk, station réputée pour sa population d’étudiant(e)s et ses piscines en impesanteur, les choses s’étaient accélérées.

Sa fille y louait une jolie spatio-loge mais Sloanne avait appris par sa colocataire qu’Anaïsia avait obtenu, dans le cadre de ses études, un permis d’exploration terrestre pour une planète de type "boucles d'or" nouvellement découverte. Elle ne serait de retour que pour la remise de son diplôme.
L’exploration terrestre d’une planète inconnue était un honneur puisque les aplanètissages n’étaient autorisés que par la faction dominante du secteur et extrêmement contrôlés pour des raisons de « propriétés civiles, intellectuelles et commerciales ». L’activité n’était pas sans dangers et Sloanne eu un petit pincement au cœur en apprenant la nouvelle. Mais l’idée d’attendre bien sagement le retour de sa fille lui était tout bonnement insupportable.

Comme il s’était un enrichi en faisant des livraisons pour le compte d’Alioth Indépendant, il s’était offert un nouveau Cobra MKIII et après s’être rapproché de l’un de ces anciens copains de fac devenu membre des forces de l’ordre, il avait obtenu une liste des pirates recherchés dans le coin. Le croisement avec certain des noms déjà répertoriés sur son scanner avait suffi pour qu’il se mette en chasse.

Malgré la peur qui le tenaillait, il avait vite constaté que l’exigence du simulateur de vol sur lequel il s’était formé n’était pas surfaite. Très rapidement, il avait rendu à l’espace tous ceux qui le menaçaient de mourir dans d’atroces souffrances, il n’avait connu aucune défaite et avait commencé à barrer sur sa liste quelques-uns des noms qui l’accompagnaient depuis quelques années…

Bob Loblow
Sleeping Weasel
Mickey Freedom
John E Handerson
Melissa Banks

Bien d’autres avaient suivi…

La confrérie de pilotes dont il s’était rapproché était très impliquée dans la lutte pour l’indépendance d’Alitoh et la défense des valeurs de l’Alliance. Cet engouement ranimait en lui les élans « révolutionnaire » de ses débuts en politique et il fut le premier étonné de se voir partir en guerre pour défendre un idéal. Les conflits armés étaient bien plus dangereux et il avait loué les qualités de son Cobra, lorsqu'il avait dû rompre le combat pris sous le feu conjoint de deux vaisseaux de guerre ennemis... Mais par Orion, il avait survécu !

L’explorateur avait cédé le pas au soldat mais il fallait sans doute qu’il expie par le feu, ces années d’errance imposées par son passé d'agitateur public.



Le Commandant Sloanne volant en formation avec les troupes de l'Alliance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Dim 05 Avr 2015, 19:15

Il avait eu comme un pressentiment… Aborder un site d’extraction côté face cachée n’était pas forcément une bonne idée. En se rapprochant de la source du signal, il avait allumé ses projecteurs et les gros blocs qui formaient les anneaux planétaires étaient apparus encore plus menaçants.

« On n’y voyait rien ! ».

Il avait scanné et pris en chasse les premiers pirates, abattus deux d’entre eux et il ne lui en manquait plus qu’un pour honorer son contrat avec Alioth Indépendant.
Les agrégats de roches surgissaient soudain dans les faisceaux lumineux de ses lampes puissantes, lui procurant de foudroyantes décharges d’adrénaline. Il devait poursuivre ses cibles tout en étant attentif aux signaux d’alertes qui résonnaient dans le cockpit signalant l’éminence d’un impact.

Au sortir d’un croisement en vrille, alors qu’il suivait au radar la direction prise par sa proie, il n’avait pas dû percevoir la sirène d’alerte couverte par le bruit des réacteurs, le nez de son Cobra s’était retrouvé face à un roc monumental, il avait coupé immédiatement ses propulseurs et tenté un roulis désespéré mais le choc était inévitable… Dans un ultime réflexe il avait enclenché l’éjection qui s’était déroulée simultanément à l’explosion. Sa dernière pensée fut le visage de sa fille alors qu’il enclenchait sa balise de détresse à l’intention du Viper des forces de l’Alliance qui combattait à ses côtés.

A présent, il flottait dans une cuve de régénérescence… Il était bon pour se faire tatouer une salamandre sur l’épaule gauche, c’était une tradition qui datait des premières expériences de reconstruction organique, l’armée avait été la première à utiliser  cette médecine car elle conservait ainsi ses meilleurs pilotes, alors qu’ils auraient dû finir invalides. A l’époque, certain Netaliste  prétendaient que des cellules macrophages de lézard rentraient dans les composants utilisés pour la recomposition des cellules détruites. Les enzymes de synthèse utilisés aujourd’hui s’en inspiraient peut-être ?

Il ferma les yeux…

On disait aussi qu’à chaque immersion vous perdiez ou vous gagniez « quelque chose », Sloanne se dit qu’il allait peut-être ressortit avec des ailes dans le dos ?...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Jeu 16 Avr 2015, 23:56

« Bon sang quelle virée ! »

Il avait enfin volé aux côtés de Colombe et Jy réunis… Quelle équipe ! Il s’était accroché avec son Cobra aux circonvolutions des deux Vultures, deux gros bourdons qui fondaient sur leurs proies avec une vélocité déconcertante. Les deux pilotes connaissaient leur affaire, ils repéraient leurs cibles avec une rapidité incroyable et fonçaient de concert sur n’importe quel vaisseau, aucune hésitation, aucun doute, leur victoire semblait toujours certaine. Les échanges radio étaient simples et efficaces, les conseils précieux et l’ambiance de la Wing au milieu de ce déluge de feu restait étonnamment conviviale et sereine. Il n’avait jamais volé aux côtés de vrais « guerriers » ! Il s’était confronté à toutes sortes de racailles, la plupart du temps seul et il devait sa survie plus à son instinct et au plaisir qu’il prenait à piloter. Mais ici, la technique épousait l’art de la guerre et l’instinct devenait martial.

Colombe était égale à lui-même en combat : Calme, précis, attentif, incisif, parfois drôle et très efficace. C’était un ailier sur qui l’on pouvait indubitablement compter.

Jy était un autre homme ! Directif mais prévenant. Audacieux mais très professionnel. En combat, Sloanne était juste « Doc » : un de ses coéquipiers et il était persuadé que le commandant n’aurait pas hésité à mettre sa vie en danger pour ramener tous les membres de la Wing à bon port.

Le commandant Schattenbogen était simplement terraphobe, il ne se sentait bien que dans l’espace, au sol tout devait lui paraître insignifiant, stressant et inutile, c’était comme si la compagnie des rampants réveillait en lui une irrépressible exécration.

Voler avec lui, c’était commencer à le comprendre.

Sloanne lui, avait toujours été un aventurier un peu fantasque et irresponsable, un vagabond de l’espace ! Il menait ses expériences scientifiques en solitaire et son passé politique l’avait forcé à apprendre à se défendre sur terre comme dans l’espace. Il se surprenait lui-même d’avoir délaissé ses projets d’exploration mais c’est le goût de la vengeance qui avait réveillé en lui cette nature belliqueuse. Il ne serait jamais un bon soldat mais défendre les valeurs de l’Alliance et même de la Fédération lui semblait aujourd’hui, le meilleur chemin pour redonner un sens à son existence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Jeu 30 Avr 2015, 00:28

Journal de bord
Retour à l'exploration le 28 mai 3100


Tout a commencé par le désarmement de mon Cobra, accompagné d’une petite pointe d’inquiétude, l’étrange sensation que j’allais me lancer tout nu dans l’espace…. Il est vrai qu’au fil de mes missions j’ai pris goût, sur le chemin du retour, d’aller interdire un pirate de passage, d’aller récupérer quelques cargaisons « oubliées » quitte à me faire surprendre, de répondre présent aux interdictions subites, d’aller défendre un novice aux prises avec un détrousseur…

Mais finalement, quel plaisir de pouvoir s’offrir sans compter le meilleur détecteur de découverte qui soit et le récupérateur de données qui va avec… De prévoir un petit jeu de paillettes si la fête venait à mal tourner et de s’équiper d’un refroidisseur pour apaiser les brûlures en cas de « coups de soleil ».

J’adore mon Cobra, il me fait penser à une sorte de jeep… Solide, sûr, économe… Le genre de vaisseau pour lequel on peut se passer de mécanicien, un coup de clef à molette, un chewing-gum pour les fuites, une carte mère de calculatrice sous le coude et la bête repart !

Je suis allé toucher mes dernières primes et dans la foulée j’ai commencé à visiter quelques systèmes inconnus… Quel bonheur ! Avec un bon récupérateur de carburant, il faut moins d’une minute pour refaire le plein, juste en tutoyant les étoiles…

Et à partir de là, commence le grand saut dans l’inconnu, l’espace et le temps prennent toute leur dimension !… Je ne traverse plus l’espace, je suis l’espace ! J’explore comme je scruterais un paysage inconnu me laissant surprendre au grès de mes découvertes, je ne connais pas l’ennui car la routine est contredite par les surprises qui surgissent sous mes yeux… Chaque saut révèle une nouvelle étoile, de nouveaux systèmes, de nouvelles planètes, des trésors au regard de l’exploration spatiale qui demeure la grande aventure de ce troisième millénaire…

J’aime cette sensation de coucher « dehors », loin de tout spatioport, mon vaisseau flottant face à deux étoiles ou à une géante gazeuse… Je me réveille et je reprends ma route mais je sais que la fatigue est le plus grand ennemi de l’explorateur et la solitude une compagne à laquelle il faut s’accoutumer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Ven 08 Mai 2015, 16:31

Il s’était allongé, les mains croisées derrière la tête,  sur la couchette arrière de son ASP… Cela sentait bon le « tout neuf » ! Les bruits familiers du hangar lui parvenaient étouffés par les parois de la coque… Il n’avait pas encore désarmé son vaisseau, ni même procédé à sa transformation en astronef d’exploration tant sa vie de combattant avait pris le pas sur le reste…  C’est d’ailleurs grâce à ses succès au combat qu’il avait financé l’achat de ce petit bijou.

« Si le Vulture avait existé vingt ans auparavant ma destinée n’aurait pas été la même ! » songeait-il souvent. Il avait retrouvé un à un les tueurs chargés de son élimination, ceux-là même qui l’avaient acculé à vivre dans la clandestinité et il leur avait fait payer le prix de leur acharnement. Il n’en restait plus que deux, devenus des tueurs « létaux » et recherchés dans plusieurs systèmes autour d’Alioth… Leur tour viendrait aussi…

Sa fille l’avait rassuré, elle se trouvait dans une zone inexplorée, avait réussi à valider son diplôme auprès de l’université et sans transition avait commencé ses recherches dans ce secteur.

Il lui restait donc encore quelques combats à mener, auprès de cette ligue de pilotes clandestins vouée à l’Alliance et en compagnie de Colombe et Jy, avant de partir pour de lointains rivages inexplorés, à la recherche du « candidat » idéal, le trou noir qui réunirait les meilleures conditions pour la réalisation de son expérience quantique.

Il avait à présent une escorte assurée, en la personne du Commandant Fytzz mais il n’avait pas encore osé en parler au deux autres zigues avec qui il partageait de récents combats. Ce duo improbable qui ne savait se passer l’un de l’autre, l’intriguait et le fascinait tout à la fois…

Doc soupira en souriant…

Il aimait cette nouvelle vie, il l’adorait même, il ressentait un puissant sentiment de liberté qui ravivait les souvenirs d’une jeunesse combative, illustrée aujourd’hui par ses ailes qui ne cessaient de se déployer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Dim 17 Mai 2015, 10:00

Il avait repris ses conférences afin de trouver des partenaires financiers et médiatiques pour son projet baptisé : « Vectura » Le paradoxe, c’est qu’il vivait comme une torture le fait d’être tenu éloigné de son vaisseau et des étoiles.

Par ailleurs, il gardait un œil rivé sur Galnet, tant les événements de ses derniers jours le préoccupaient. La Fédération procédait comme à son habitude à un « nettoyage » en vue de la visite présidentielle dans le système 78 Ursae Majoris, procédure qui manquait de discernement et qui entretenait pour les dirigeants qui débarquaient une fois le « ménage » terminé, l’illusion d’un univers parfait dont toutes traces de violences et de contestations auraient disparu.

Depuis que les circonstances l’avaient conduit à accomplir quelques tâches aux côtés de la Fédération, celle-ci l’avait largement récompensé et le considérait comme un allié, de même il avait obtenu le statut « Amical » auprès de l’Empire pour avoir arraisonné dans leurs secteurs quelques vaisseaux pirates…  Ces interactions politiques n’allaient pas sans créer quelques ambiguïtés mais Sloanne avait aussitôt perçu, les avantages qu’il pouvait en tirer.
Les enjeux étaient politiques et stratégiques, il pouvait accomplir une mission d’élimination d’un tueur à la solde de l’Empire pour le compte de la Fédération, cela servait tout autant les intérêts de l’Alliance et maintenir toutefois un degré de confiance honorable auprès des Impériaux en participant, par exemple, à la protection des mineurs dans une de leurs zones d’extractions. Il pouvait ainsi combattre l’ennemi de l’intérieur tout en utilisant l’ensemble de ses infrastructures !

De par son tempérament plutôt autonome et sa vocation de chercheur qui ne supportait pas la moindre entrave à ses investigations, son cœur allait vers l’Alliance et à certains Indépendants. La Fédération était un moindre mal et l’Empire reproduisait le schéma obscurantiste et délétère d’un pouvoir basé sur la peur et la cupidité.

Son engagement politique s’était de fait radicalisé et après quelques années d’errance, il était redevenu un chercheur-combattant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Mar 09 Juin 2015, 01:12

Quel plaisir d’avoir retrouvé « Imago » ! Certes l’indolence de « Madame » était compensée par ses bottes de sept lieux et son cockpit en œil de mouche qui vous donnait l’impression de ne rien perdre du spectacle galactique mais l’agilité bondissante de son Vulture, son rugissement félin et la reprise de ses missions de combats, l’avait replongé dans un état jubilatoire.

« Mon pauvre vieux, t'es définitivement dopé à l’adrénaline ! »

Il avait posé ses deux vaisseaux à Irkutsk en se demandant ce qu'il allait bien pouvoir faire…

Sa chère fille s’était installée sur Jaques Station et il était séduit à l'idée de la rejoindre, pourquoi ne pas se laisser tenter par cette vie de nomade ? La station sautait régulièrement vers l’inconnu, offrant à chaque fois un nouveau camp de base à partir duquel se dessinaient de nouveaux champs d’exploration…

Par ailleurs de grands conflits se préparaient et l’Alliance, peu belliqueuse, allait certainement connaître des moments difficiles pour maintenir l’intégrité de ses frontières et elle aurait besoin de tous ses pilotes…

Jy semblait préparer une grande expédition à bord de son Anaconda, bien décidé à explorer l’espace dans un fauteuil Club avec quelques centaines d’alcools rares dans ses soutes… Une sorte de Safari photo spatial de luxe qui ne manquait pas de laisser « Doc » sans voix... Ne sachant pas s’il devait se gausser des lubies de cet incorrigible sybarite ou profiter de l’aubaine pour se faire  inviter, les temps d’un saut ou deux dans son 5 étoiles flottant…

Colombe quant à lui, semblait bien décidé à ne rien changer de ses habitudes. Pour ce sympathique pragmatique : On ne se nourrissait pas en poursuivant des idéaux mais en rendant service à tous ceux qui en avaient… Cela en faisait un compagnon toujours partant, dès lors qu’il y-avait quelque chose à gagner et les opportunités étaient encore plus nombreuses depuis que les récompenses des missions étaient devenues proportionnelles au niveau de compétence ! Mais pour Doc, cette existence paraissait un brin routinière...

Il pouvait aussi s’offrir un grand voyage avec « Madame » en remontant la galaxie à contre-sens de son point d’observation, histoire d’aller à la rencontre des étoiles et de finaliser son projet « Vectura ».

Doc se massa le front du bout des doigts en baillant et lança à son vaisseau en s’écroulant sur sa couchette : « Joue-moi Hésitation ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Sam 24 Oct 2015, 01:42

Sloanne était recherché dans le système Crevit, il avait aidé le consilium des black birds à commettre quelques exactions douteuses au nom d’une soi-disante coalition secrète qui se préparerait à lutter contre les Thargoids… Info ou intox ?...  Peu importait ! Il s’était laissé convaincre, grisé qu’il était par sa nouvelle vie de flibustier des étoiles, poussé davantage par le goût du risque que par une volonté spacio-protectionniste.

L’alcool, le combat et les femmes avaient balayé ses dernières convictions et seul le vertige lui dictait sa loi.

Alors qu’il s’apprêtait à décoller de Bondarek  Orbital en direction de Betancourt station pout y livrer en toute urgence des médicaments, la nouvelle était tombé : la L.O.S.P s’implantait sur Jitabos !! Il avait bondi de joie et invalidé son ordre de mission pour prendre la direction de Finney Ring qui hébergeait déjà son ASP.

Il lui tardait de faire la connaissance de tous les autres pilotes de la confédération et de se lancer avec eux dans de folles aventures !

Alors que son vulture encore chaud de ses derniers combats semblait rechigner à faire le voyage, Lilith son IA embraquée lui murmura : « Sont-ce les circonstances qui génèrent nos choix, ou bien est-ce le contraire ? »

Sloanne grogna en enclenchant la supercruise : « Seule l’audace compte ! »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   Dim 22 Nov 2015, 13:13

Doc plissa le nez… Le message de ses nouveaux alliés de l'IceStorm Squadron ne sentait pas bon... Depuis qu'il avait repris ses activités de militant de "Green Planet", il n'avait plus une minute à lui. Des Fédéraux avaient décidé d’arraisonner des vaisseaux de l'Empire pour trafic d'esclave, il ne fallait pas hésiter à les épauler et un infléchir ainsi la politique globale de la Fédération en termes d'esclavagisme.

- Lilith ? Tu peux remonter la source du dernier message ?

Son IA lui faisait la tête, enfin autant qu’une intelligence artificielle pouvait le faire… Elle mettait plus de temps à lui répondre et l’humour ainsi que l’enthousiasme avaient disparu de sa locution. Il allait falloir qu’il la débogue !

Après un silence incroyablement long, 8 secondes environ, Lilith ne lui adressa même pas la parole et fit défiler une liste sur son écran de contrôle.


(a) Détection/identification automatique des modes
(b) Détection automatique de la vitesse
(c) Poursuite automatique du signal
(d) Détection automatique du shift
(e) Démodulations :
FSK, FFSK, MSF, DFSK, QUA
(f) Stratégie de décodage automatique
(g) Conclusion ; Cryptographie quantique basé sur des photons individuellement polarisés, source intraçable.
Bonne chance Commandant.


- Tu me fais la tête ou quoi ?

- Si pouvais déformer momentanément mon visage en contractant certain muscles faciaux, je pense que oui.


Bon… elle n’était pas si rouillé que ça.

- Alors, les raisons de cette soupe à la grimace ?

- Je préférais l’Explo.


Elle préférait l’explo ! Décidemment cette nouvelle génération d’IA évolutive était un peu trop avancée.

- Oui… Eh bien si tu crois que ça m’amuse d’aller arraisonner des esclavagistes en solo dans un système contrôlé ou je vais me retrouver, en quelques minutes, avec sur le dos : les autorités, les chasseurs de primes et les anti-esclavagistes qui n’auront pas pris le temps de lire que je faisais partie de L’Essaim Ḁbolition… Eh bien, tu te trompes ! Mais il des causes qui dépassent notre petit destin personnel… Aussi tu y mets le sourire et tu « désenguège » le vaisseau !

- Pour ce que j’ai le choix répondit Lilith d'une voix volontairement robotisée en balançant sur les écrans un clip rétro-terrien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CMDR Sloanne "Doc" Yalniz   

Revenir en haut Aller en bas
 
CMDR Sloanne "Doc" Yalniz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Les Anciens I :: Elite: Dangerous :: Public-
Sauter vers: