I Les Anciens I

Forum de la guilde Horde - Confrérie du Thorium
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles d'ailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Sam 24 Avr 2010, 13:49

Approcher Dol Guldur est très désagréable.
Y entrer est très pénible.
Mais il ne faut pas oublier que ce n'est pas exactement le Dôl Guldur d'"avant".
Nous accompagnons l'Armée de la Lothlorien (une fois de plus, les concepteurs ont parfaitement adoptés le principe du "on évite de mettre le boxon dans l'histoire de bas,e il y a bien assez à faire dans les trous de celles-ci") et aussi désagréable que soit les lieux, beaucoup d'ennemis sont déjà tombés.

De façon générale, comme souvent dans LotRO, nous n'affrontons presque jamais les vrais boss, juste leurs lieutenants.
Les rares fois où nous assistons à la chute d'un boss, c'est en aidant un PNJ majeur (je crois que l'unique PNJ majeur que les joueurs attaquent seuls, c'est le Guetteur).

Sinon, je joue depuis le début en NFD et je ne conçois pas le jeu autrement ... même pour chercher des fraises.
Et je vous assure que les Profondeurs de la Moria dans ces conditions sont ... palpitantes.
Les orques et les gobelins sont peut-être mal habillés, mais terriblement bien camouflés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adreena

avatar

Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Sam 24 Avr 2010, 14:11

Le siège de la forêt noire est bien la dernière extension en date, et manifestement les missions de là bas propose de s'approcher de Dol Guldur (j'ai encore pas mal de chemin avant que Megilwen y soit...)

Pour ce qui est des missions suicides quotidiennes, lotro n'était pas en reste avant même la forêt noire.

Aragorn, le gars qui repousse une poignée de Nazguls avec une épée cassée et une torche, a peur de rentrer dans la Moria. Quand mon personnage croise un Nazgul, il se retrouve en position foetale, mais il va falloir que cette pauvre elfette traverse elle aussi cette zone. Mouif, pourrait-on dire.

Si ce n'est que Lord of the Rings est un roman, et que ce qui fonctionne dans un roman ne fonctionne pas nécessairement, ou pas de la même manière, dans un film, un jeu de rôle ou un jeu vidéo.

Les loots épiques qui tombent dès que les personnages arrivent à Rivendell, par exemple. Aragorn ne passe pas les trois quart du roman à tester une demi-douzaine d'épées pour finalement arriver à piquer Anduril à un serviteur gradé du Mordor, on la lui donne.

Entrer dans la Moria, approcher de Dol Guldur, c'est du suicide dans les romans, du suicide dans les jeux de rôles (Quand bien même j'ai toujours été très dubitatif sur ces suppléments fort populaires chez les éditeurs à une époque, tous jdr confondus, qui détaillaient une zone en long, large et travers, en expliquant bien que ladite zone est inaccessible au commun des mortels -j'ai de gros morceaux de background dont je ne peux faire profiter mes joueurs que si je réduit ledit background en miettes, génial...). Mais dans un jeu vidéo, il est très difficile d'évoquer - il faut montrer. Si elle était un personnage du roman, Megilwen ne devrait pas survivre 10 mètres dans la Moria. N'importe quel MJ me ferait payer cher cette bouffée de démence. Je suis néanmoins très content de la possibilité de pouvoir visiter ce que les développeurs de lotro ont fait de ce lieu, même si Megilwen continuera à pester en rp contre l'avarice insensée des nains... Idem pour Dol Guldur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Sam 24 Avr 2010, 16:08

Tempérons un rien ...

Aragorn et Ganfalf ont déjà traversé la Moria avant la quête de l'Anneau, même si Aragorn n'aime pas s'en souvenir (cela dit, comment ont-ils traversé la Moria si l a Porte ouest leur était inconnue/fermée ?).
D'ailleurs, les deux pensent que le chemin est malgré tout praticable vu qu'ils le choisissent.

Et nous n'entrons pas dans la Moria de la même manière que la Compagnie, nous y allons en même temps que toute une troupe de nains que nous aidons au passage à nettoyer les lieux.
Nous ne traversons pas la Moria ... nous aidons les nains à reconcquérir la Moria (encore que, nous les aidons à survivre là-bas, reconquérir est un bien grand mot).

De même pour Dol Guldur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elinaelle

avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Dim 25 Avr 2010, 12:17

Effectivement, de toute manière après le passage de Legolas, il ne devait plus rester beaucoup de gobelins.

Toujours est il qu'avec une troupe de nain, d'autres diront une armée, et le fait que l'ombre et la flamme soit tombé, je conçois que l'on puisse s'aventurer dans la Moria. Les nains présents sur place sont eux même septiques sur leur capacité a tenir face un assaut massif ou sur une longue durée. Et lors de notre arrivée les têtes de ponts sont en place, nous suivons la logistique... Le plus dur a été fait et pas par nous...

Je tire mon chapeau pour avoir créer d'une aussi belle manière un monde souterrain qui ne lasse pas (trop). Je ne crois pas qu'il soit possible d'évoluer dans une telle cité naine dans un autre univers.

J'ai repéré quelques détails notamment lorsque l'on croise la communauté a Imladris, les hobbits ne sont pas au dessus du niveau 20 ou 25. Alors que nous y arrivons avec 10 ou 20 niveaux de plus. Cela explique notre relative aisance la ou ce fut une terrible épreuve pour eux. Nous ne sommes ni Aragorn ni Gimli, mais nous sommes quand même des héros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Dim 25 Avr 2010, 14:47

L'un des points de détails qui m'a le plus troublé et la rencontre avec Frodon dans la Forêt d'Or ...
J'apprécie qu'ils aient pensé au détail.

Mais de façon générale, beaucoup d'efforts ont été fait sur les détails.
Oui vous pouvez combattre un Balrog ... mais un tout petit Balrog ... qui à lui seul vous demandera déjà un raid et une chance incertaine de vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 816
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Lun 26 Avr 2010, 23:05

Arf... Arf... langue pendante.... n'en dites pas trop tout de même !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 816
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Dim 24 Oct 2010, 09:34

Je vous conseille la lecture de l’article paru dans le Joystick du mois de novembre sur Guild Wars 2.
Non seulement le journaliste à traduit en une seule petite phrase tout le bien que je pense de Guild Wars :

« Le jeu pose les bases d’un MMO misant avant tout sur le talent du joueur et non sur son matos et son niveau »

C’était à mon sens la grande force et la première des originalités de GW1.
De plus le game play semble dynamique à souhait, du genre, il faut savoir bouger pour bien se battre et l’évolution du monde persistant semble tenir toutes les promesses originales qui étaient attendues…

Seule petite inquiétude pour un joueur qui comme moi se retrouve la plupart du temps seul, il semble très difficile de progresser sans aides extérieures…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Dim 24 Oct 2010, 11:16

Cinq mots : On ne pourra pas marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 816
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Dim 24 Oct 2010, 19:13

Tzymis a écrit:
Cinq mots : On ne pourra pas marcher.
Smile Tant que l'on peut s'arrêter, s'asseoir et... s'allonger. Je suis prêt à me faire à l'idée que dans un univers de mouvements, nos fluides et alertes combattants, soient sans cesse animés d’une fringante énergie qui les poussent, gracieux et agiles, à courir au devant de la moindre aventure !
Je n’ai pas souvenir que la chose m’ai gêné dans GW1 et j’y pratiquais beaucoup le RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Dim 24 Oct 2010, 21:03

C'est l'une des raisons qui m'a poussé à arrêter pour ma part.
C'est à la fois fatiguant et cela manque totalement de classe.
Courir, se battre, courir, se battre ...

Notons également que les réalisateurs sont incapables de fournir une seule vidéo de GW2 où les héros ne marchent pas ...
Une bonne raison à cela : l'effet serait ridicule.

Et je n'en demande pas tant : par exemple, je ne demande pas un effet de ralenti sur les héros qui pénètrent dans l'instance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 816
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Lun 25 Oct 2010, 00:58

J’ai connu un certain Adrian Dinglewood qui ne se plaignait point d’avoir le mollet alerte pour courir le jupon ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Lun 25 Oct 2010, 01:09

Au bout d'un moment, je me sentais moins Adrian que Georges.

Là, on va pouvoir compter sur les doigts d'une main ceux qui comprennent.

Adrian ? Coureur ? J'en doute ...
Confus, oui, mais pas sûrement pas coureur.

Il se rappelle d'un arbre et d'une promesse.
Mais le temps passe et la tortue se meut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 816
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Lun 25 Oct 2010, 08:33

Tzymis a écrit:

Adrian ? Coureur ? J'en doute ...
Confus, oui, mais pas sûrement pas coureur.
Coureur... Cette interprétation me vient sans aucun doute de Kandjar Sapna qui voyait Adrian comme un artiste dramatique séducteur !

Tzymis a écrit:
Confus, oui, mais pas sûrement pas coureur.
Il se rappelle d'un arbre et d'une promesse.
Mais le temps passe et la tortue se meut.
Là... Je retrouve plus l'Adrian que connaissait Palladina...

(Bon... Mais là c'est du private memories....)

Je comprends ce décrochement progressif du plaisir... de jouer. Les choses dont on s’accommode au début d'un jeu finissent toujours par reprendre le dessus avec le temps. Mais comme pour ma part 50% de l'appropriation d'un nouveau jeu passe par la cohérence de celui-ci et 50% par mon propre imaginaire, ce n'est pas un "mollet nerveux" qui contrariera mon immersion. Smile

je suis revenu sur GW1 hier soir... Et j'ai retrouvé la nervosité des combats, le placement des héros, la beauté des lieux et des personnages... je ne pourrais plus pour autant rejouer à GW1 et je me plais beaucoup dans Lotro... Si ce n'était la disponibilité qui me manque, l'univers et la communauté Estel me conviennent parfaitement et les sirènes de GW2 attendront que je sois sorti de la Moria !... Hum ! Encore faudrait-il que j'ai le temps d'y rentrer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Lun 10 Jan 2011, 10:57

Bonjour à toutes et à tous.

Le vacances étant finies, je vais donc en profiter pour donner de mes nouvelles.

Aion est donc toujours en mode twink/ganks/greykill et autres dérives habituelles d'un jeu qui base le PvP sur le stuff et quelques autres absurdités de gameplay, je viens donc de jouer pendant deux semaines ... sans jouer.

L'image du joueur JDR "carebear" n'est pas si fausse ... bien que les joueurs PvP ne semblent pas comprendre qu'un joueur JDR a besoin d'une bonne motivation pour faire du PvP et que généralement, il a un rien tendance à estimer que la violence est le dernier recours d'une scène, pas l'unique ingrédient
Quoi qu'il en soit, je viens de faire deux semaines de RP ... que de RP (oh, et de l'exploration).
En fin de compte, sur un serveur, environ une 30aines de joueurs RP et un nombre de reroll RP qui augmente à un tel point que je ne m'y retrouve pas du tout.
Un rien Santa-Barbara, d'accord ... mais si le soap me donne de l'urticaire en images, il correspond à ma définition consistant à penser que le JDR dans un MMORPG, c'est avant tout l'évolution psychologique d'un personnage confronté à des rencontres et à l'adversité.
De ce côté-là tout baigne.

À croire qu'en fin de compte, les quêtes et les missions nuisent quelque peu au JDR.
Le JDR demande du temps pour apposer de petites touches, ça demande un rythme qui lui est propre et c'est vrai que parfois, il faut choisir à quoi l'on désire occuper son temps.
Mais dans les cas présent, nous avons tout le temps qu'il faut ...
Je suis curieux de savoir ce qui va se passer si les zones de levelling sont une fois de plus déclarées saines ... disons sûres pour ne pas froisser les amateurs de PvP.

Cela dit, deux semaines ça peut être un peu longuet.
Mais j'ai réussi quelque chose que je voulais depuis longtemps : passer une soirée de JDR à préparer l'expédition du lendemain.
Laisser totalement tomber tout ce qui est levelling, ne garder que les missions comme prétexte et passer une soirée à l'auberge pour préparer celle-ci.
D'accord, aucune princesse n'est arrivée pour nous demander de la sauver, mais le principe y était.

"Vous êtes dans une auberge ..."

J'y peux rien ... mais à force de ne plus avoir vécu ce cliché depuis des années, il me manque.

PS 1 : Désolé pour les nombreux termes Meuporgiens ... j'espère que ça reste compréhensible.

PS 2 : Adrian était une personne maniaco-dépressive à tendance suicidaire et un schizophrène qui s'ignorait, ne semblant à peu près normal en raison de la présence plus ou moins proche d'une petite druide.
Cela dit, ces derniers temps, il se soigne et va beaucoup mieux depuis qu'il est vraiment schyzophrène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Mar 18 Jan 2011, 13:09

Je vais revenir un peu sur l'aspect "soap".

C'est façon d'aborder le JDR dans le MMO a deux avantages :

1) Il n'interfère pas avec la "réalité" décrite par le jeu lui-même.
J'ai beaucoup de problèmes à accepter l'idée de quelque chose qui puisse influer le monde ou les autres personnages sans que l'on fasse recours aux outils qui justement permettent normalement d'influer le monde et les autres personnages.

2) Il crée des liens affectifs entre les personnages et donc quelque chose qui peut par la suite être utilisé dans le cours du gameplay normal (comprendre cogner sur quelque chose ou récolter quelque chose). C'est un bon moteur pour faire des missions ou des instances avec un point de vue différent : vous ne réagissez plus forcément en fonction des classes, mais en fonction de vos liens avec les autres personnages.
Ca amène à des situations différentes, voire cocasses.

3) C'est un excellent moteur pour construire son personnage, rencontres par rencontres, dans un registre assez varié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adreena

avatar

Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Mar 18 Jan 2011, 22:33

C'est ce que je tends à appeler le "rp dînette". Et dans mon esprit, cette appellation n'est pas péjorative. En fait, mes meilleurs souvenirs de jeu de rôle sur table sont ceux où j'ai pu jouer, ou faire jouer, le quotidien : le fils d'Ambre embarqué dans les mondanités, le shadowrunner s'efforçant de survivre au jour le jour, le nephilim s'interrogeant avec ses frères sur le sens de la vie, de l'univers et du reste... Effectivement, cette plongée dans le quotidien donne une meilleure prise sur le personnage, sur les relations qu'il entretient avec les individus et le monde qui l'entoure.

Le problème, sur beaucoup de mmo, c'est le "god-mode". Ou syndrome du dernier fils d'une planète détruite, comme on voudra. Comment commencer une relation avec votre commensal du moment qu'il vous raconte comment il est rentré en possession d'un anneau de pouvoir, ou que c'est en fait une liche millénaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Mer 19 Jan 2011, 11:16

J'avoue que là où je suis, j'ai beaucoup de chance à ce sujet.
Quelques particularités individuelles (y compris mon personnage) qui me paraissent de l'ordre du raisonnable (après tout, il faut nous démarquer un peu des PNJs), mais rien qui n'interfère avec le monde ou les autres personnages.
Pas de god-mode donc (Non Tzymis, on se tait ! On ne soupire même pas !)

Quoi qu'il en soit, cela répond chez moi à un besoin RP que j'avais découvert avec Warhammer JDRF : mon personnage fait partie d'un environnement social qui évolue comme lui-même évolue.
Pouvoir partir en missions en se disant qu'il a un endroit où revenir, des gens à voir. Qu'en dehors de tout ce truc de héros sauvant le monde, il a une vie.

Cela dit, et comme me l'avait fort bien démontré un excellent joueur RP dans WoW, ne pas négliger pour autant de mettre un peu d'action dans tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elinaelle

avatar

Nombre de messages : 458
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Mer 19 Jan 2011, 12:07

Comment gérer vous vos rencontres et activités? Êtes vous entré dans une guilde? Avez vous rejoins un canal de discussion? ou cela se passe en MI?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Mer 19 Jan 2011, 12:22

Purement in-game, avec de temps à autre un message privé pour vérifier la disponibilité et/ou organiser la rencontre.

Aion à un avantage, celui de n'avoir en fin de compte qu'une seule capitale par faction.
Et comme pour l'instant, un noyau dur des rôlistes a sa résidence dans celle-ci, il est facile de vérifier qui y est présent et déambuler dans les rues pour faire des rencontres ou encore de faire un tour à l'auberge.

Cela et je crois une réelle envie de voir d'autres rôlistes, d'accepter ce jeu "dinette", d'y investir un certain temps pour tisser tous ces liens dans la durée.
Un peu comme l'Auberge de Muhra à une époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adreena

avatar

Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Mer 19 Jan 2011, 22:03

Tzymis a écrit:
(Non Tzymis, on se tait ! On ne soupire même pas !)

Oui, j'avais pensé au moment même de l'écrire que Tzymis aurait probablement trouvé toutes les qualités au fait qu'une aimable dînette passât en gode-mode...

Sur les particularités qui distinguent un personnage, c'est précisément le moment où j'achoppe. Plus ça va, plus je préfère jouer les personnages les plus ordinaires possibles. Or un personnage de jeu de rôle ne peut pas être ordinaire, c'est bien là que le bât blesse (1) : le meilleur exemple qui me vienne en tête est l'appel de Cthulhu. Les joueurs y incarnent a priori des gens comme tout le monde -sauf que les gens comme tout le monde décideraient probablement d'arrêter d'enquêter sur les secrets inaccessibles à l'humanité pour ouvrir à la place une épicerie peu de temps après avoir entrevu leur première créature tentaculidée.


(1) J'en profite pour glisser une note orthographique qui sera je pense au goût de Tzymis : c'est bien le bât qui blesse, pas le bas -sauf peut-être au point d'attache du porte-jarretelle, qui paraît-il pince parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Jeu 20 Jan 2011, 08:32

* se rappelle la tendance prononcée à l'alcoolisme de ses personnages à Chtulhu, seul moyen plausible à mes yeux pour expliquer qu'ils ne fuient pas à toutes jambes *
Heureux de constater que je ne suis pas le seul à avoir achoppé sur ce point (encore que, le sens du devoir XIXème pourrait justifier cela, mais je ne l'ai compris que par la suite).

Le sujet a toujours été un problème pour moi, surtout en tant que joueur.
Je veux bien assumer de risquer ma vie pour sauver le monde tous les matins, mais en quel cas il va me falloir donner un atout pour justifier cela parce que mes chances de survie au-delà de ma première aventure seront déjà très faibles, soit je suis quelqu'un d'ordinaire et en ce cas il vaudrait mieux aller vois chez le voisin.
Je ne dis pas qu'une personne ordinaire ne ferait pas son devoir le cas échéant, mais la condition dans laquelle se retrouvent mes personnage est de répéter cette expérience ad nauseum et ça, une personne ordinaire ne le ferait pas.
J'ai cessé de jouer tout personnage qui mettait à la fois quotidiennement sa vie en danger et que l'on voulait "ordinaire".

Je suis finalement arrivé à un compromis dans les MMORPG.
Oui, mon personnage a une particularité, restreinte, avec un impact minimal sur le monde et les autres personnages (pas de god-mode), quelque chose qui peut parfois être utile, mais qui est surtout amusant/marquant pour le personnage. Tzymis l'avait, mon personnage actuel l'a.

En revanche, mon personnage a une histoire. Il n'est pas un orphelin dont la famille a été massacrée, s'il a une relation avec la noblesse ce sera une famille mineure et sans influence réelle, il aura (eu) père et mère, frères et sœurs, enfin une histoire qui pourrait être celle de gens normaux. Il a eu une enfance, une adolescence et il a une vie quotidienne.

C'est un compromis.
Mon personnage est un peu plus que la moyenne, mais ses problèmes, ses joies et ses peines sont ceux de n'importe qui d'autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melwasul

avatar

Nombre de messages : 816
Localisation : Quatrième nuage de Magellan en partant de la gauche.
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Jeu 20 Jan 2011, 10:18

Adreena a écrit:
"Life's but a walking shadow, a poor player, that struts and frets his hour upon the stage, and then is heard no more. It is a tale told by an idiot, full of sound and fury, signifying nothing."
Je constate que le "pessimisme" de ta signature qui contrastait déjà avec l'extravagance de ton éléphantesque avatar vient trouver refuge...
Adreena a écrit:
c'est bien le bât qui blesse, pas le bas -sauf peut-être au point d'attache du porte-jarretelle, qui paraît-il pince parfois
dans une douleur charnelle qui se cache entre la soie et bâtonnet ! Intéressant...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casuffit

avatar

Nombre de messages : 905
Age : 51
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Jeu 20 Jan 2011, 11:30

En ce qui concerne mes personnages, ce sont en général des gens "ordinaires" jusqu'à ce que que quelque chose (ou quelqu'un) les mette face à une situation extra-ordinaire - et leur réaction les mène alors vers une vie elle-même extra-ordinaire.

Conteur en est l'exemple. Rien ne le prédestinait à quitter la Comté (il menait une vie idéale pour un hobbit: invité dans toutes les auberges, des repas gratuits à l'œil en échange de quelques histoires), et le voilà tout d'un coup entraîné à l'insu de son plein gré dans une série d'aventures non seulement dangereuses, mais en plus où les repas ne sont même pas garantis! Héros sans l'avoir voulu ni même souhaité. Héros, car à tout moment il pouvait faire demi-tour, mais il ne l'a pas fait, se distinguant ainsi du commun des hobbits. Le monde est rempli de gens qui auraient pu devenir des héros, mais qui sont retombés dans l'oubli car ils ont fait machine arrière à moment donné - mais de ceux-là, l'histoire ignore tout (la preuve, on n'en entend pas parler!).

Tous mes personnages sont à l'origine de simples PNJs, suivant le cours de l'Histoire sans se démarquer, jusqu'à cet évènement déclencheur. On peut être devenu orphelin dans un monde en guerre, ce n'est pas inhabituel - et je n'ai rien contre ceux qui choisissent cette voie pour expliquer comment ils sont devenus ce qu'ils sont. Azeroth en est rempli, mais c'est légitime, car le monde EST en guerre, et la vengeance est un puissant moteur d'actions héroïques.
Iorne a perdu son père dans la bataille contre Archimonde, Cheveuxdefeu était orpheline à cause des guerres incessantes qui opposaient les Sombrelance aux autres tribus trolles de la vallée de Strangleronce - rien d'inhabituel, même si ce n'est pas la vengeance qui les a menés là où ils étaient.
Un hobbit orphelin, ça existe aussi (Frodon par exemple), mais ça doit beaucoup plus rare, car le monde des hobbits n'est pas en guerre (du moins au début de l'aventure de nos personnages), et la culture des fraises n'est pas une activité très dangereuse...

Mais j'ai du mal (moi, le joueur, pas mes personnages) avec ceux qui sont "nés héros" - le fils caché du roi, comme le grand guerrier qui par sa seule présence assurait la victoire de l'armée que forcément il dirigeait. Car c'est s'accorder trop d'importance dans l'histoire d'un monde qui ignorait tout de son existence avant la création du personnage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keldjin

avatar

Nombre de messages : 2317
Age : 52
Localisation : Un rêve ou un autre
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Jeu 20 Jan 2011, 11:46

Je fais un distinguo entre "né pour être un héros" et "né avec le potentiel d'être un héros".

Jouer sur la prédestination peut être intéressant, mais demande à mon avis une certaine expérience pour éviter de tomber dans une nouvelle forme de gros-bill.

Cela dit, TOUS les personnages héroïques de référence ont un petit quelque chose de spécial.
Et quand ils ne l'ont pas, ils ont une chance incroyable, ce qui est un pouvoir que j'aimerais bien avoir (non, pas forcément pour les drops ... encore que ... que si peu de gens tombent à la fois sur l'Anneau unique, une cotte de mailles en mithril et une épée du premier Âge me laisse songeur).

J'aime bien jouer la personne qui pourrait être un héros, parce qu'elle a un je ne sais quoi de plus que les autres, mais savoir s'il va l'être ou pas est justement la question qui se posera avec ses aventures et la façon dont elle va les mener.

Au passage, Ëledirn n'avait strictement rien de spécial.
À la réflexion, c'est peut-être ça son problème : il n'a rien de spécial.
C'est étrange, je pense avoir joué correctement ce personnage, mais il est resté plat, sans saveur. Jouer correctement ne signifie pas bien jouer.

En opposition, mon personnage d'Aion (qui est en fait une reprise d'un personnage de WoW) est bien plus facile à colorer (bon, avoir un très long historique aide) à cause des particularités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adreena

avatar

Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   Jeu 20 Jan 2011, 13:14

A l'époque où Hergé travaillait pour Cœurs Vaillants, ses employeurs lui avaient reproché que le personnage de Tintin n'a aucune attache familiale : ni parents, ni grands-parents, ni enfants, pas de femme. Ils lui avaient demandé de créer une série où ces éléments seraient présents : ainsi naquirent Jo, Zette et Jocko. La rédaction pensait probablement que les lecteurs s'attacheraient plus facilement à des héros qui étaient plus proches d'eux... Et c'est tout l'inverse qui se passa. Une famille, c'est en fait rudement encombrant quand on vit une vie d'aventures. Les parents s'inquiètent, il faut les faire voyager eux aussi à la recherche de leur marmaille, etc.

C'est parce que Tintin est indéfini que tout le monde peut s'identifier à lui, et parce qu'il est sans attache qu'il peut partir à l'aventure sans créer d'autre problème qu'un éventuel bougonnement du capitaine Haddock.

Ceci pour l'intérêt d'un personnage orphelin. Mais après... Ce que je trouve agaçant, c'est le caractère sempiternel des familles massacrées dans les bg. Il y a quelques années, j'étais conteur et joueur sur un forum de jeu par email, et la quasi totalité des bgs que je lisait étaient des histoires d'orphelins.

Manger un carré de chocolat, c'est bon. S'en envoyer dans la foulée une caisse entière, ça rend malade.

Pour Adreena, j'avais essayé de créer une réprouvette normale en tout point : victime du Fléau, recouvrant son libre arbitre grâce à Sylvanas, et vouant à cette dernière une indéfectible loyauté. Pour le côté orphelin, c'était simple : la morte, dans sa famille, c'est elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles d'ailleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles d'ailleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelles images de Monster Hunter 3rd
» nouvelles figurines de skaven
» nouvelles règles V8
» 4 nouvelles planètes
» Issy-les-moulineaux {Nouvelles images}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Les Anciens I :: Les mondes d'ailleurs :: Lotro :: Le Seigneur des Anneaux Online-
Sauter vers: